Durabilité, alimentation saine : ces thématiques sont de plus en plus souvent mises en avant et occupent une place très importante, y compris dans les hôpitaux. Ces dernières années, l’hôpital de l’Emmental a mis en œuvre des mesures ciblées dans différents domaines afin de rendre l’exploitation quotidienne de l’établissement plus respectueuse de l’environnement.

La campagne de développement durable de l’hôpital de l’Emmental comprend non seulement une réduction du gaspillage alimentaire, mais aussi une conscientisation du rapport à la viande. Afin de réduire la consommation de viande et de promouvoir l’alimentation végétale comme alternative, l’hôpital de l’Emmental a organisé pour la première fois deux journées sans viande dans ses cantines aux mois de mai et juin 2021. La variété de plats végétariens proposés au menu a rencontré un franc succès auprès de la clientèle. Aujourd’hui, ces journées « sans viande » ont lieu une fois par mois, et ce, aussi bien dans les cantines que dans les chambres des patient-e-s. Ces jours-là, aucune viande n’est servie à l’hôpital de l’Emmental. La sélection d’alternatives et de délicieux menus végétariens vise aussi à encourager un changement de mentalité : en effet, la viande ne manque pratiquement à personne ces jours-là.

Maintenant que l’hôpital participe au Veggieday, cette journée « sans viande » devrait être organisée à une fréquence plus soutenue, à savoir toutes les deux semaines. Comme le souligne Eliane Steiner, nutritionniste à l’hôpital de l’Emmental, renoncer à la viande peut aussi avoir une influence positive sur notre santé. À propos des avantages de l’alimentation végétale, Steiner déclare : « À l’heure actuelle, le Suisse moyen mange encore trop de viande. En réduisant notre consommation de viande, on diminue l’absorption d’acides gras saturés, ce qui permet de réduire le risque de maladies cardio-vasculaires. De plus, grâce aux aliments végétaux, le corps peut absorber davantage de nutriments (vitamines) et de fibres alimentaires. Ces dernières ont une influence positive sur la digestion, car elles remplissent des fonctions essentielles dans le gros intestin. Une alimentation sans viande et équilibrée est tout à fait possible : il suffit de savoir quelles sont les alternatives à la viande. Je ne parle pas en premier lieu des produits transformés, mais des aliments naturels comme les légumineuses. »